Bitcatcha est financé par nos lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens de notre site, nous pouvons toucher des commissions d'affiliation. En savoir plus

Développer sa présence en ligne en partant de zéro : un guide simple et clair, rien que pour vous

Avatar
By          •   July 25, 2021      Divulgation de publicité

 

De nos jours, être présent en ligne est devenu incontournable, vous le savez sans doute.

 

Vous avez besoin d’un espace en ligne pour vous aider à démarrer votre entreprise, pour y vendre vos produits ou encore pour vous faire un nom.

 

L’aspect le plus complexe dans tout ça, c’est de savoir comment s’y prendre et de pouvoir en évaluer le coût.

 

Le plus grand écueil est de partir dans la mauvaise direction. Si par exemple, vous vous lancez en choisissant la mauvaise plateforme, cela risque de vous prendre du temps avant de vous remettre en selle (sans parler des montants investis).

 

Remarque

Cela ne vous prendra pas plus de 10 minutes pour parcourir ce guide et y découvrir les quatre différentes méthodes pour développer sa présence en ligne. Pour chacune de ces méthodes, je détaillerai l’investissement nécessaire, j’expliquerai quelle méthode est faite pour vous et je parlerai également des avantages et des inconvénients de chacune de ces méthodes.

 

 

Choisir la bonne méthode dès le départ, c’est primordial. J’ai moi-même commis des erreurs quand je me suis lancé. J’ai créé des sites web en utilisant deux, voire trois plateformes différentes avant de réaliser que j’aurais pu investir beaucoup moins d’argent et éviter quelques sueurs froides si j’avais simplement fait les bonnes recherches et choisi la bonne voie, et ce, dès le départ.

 

Si cela peut vous rassurer, je ne suis pas le seul à avoir commis cette erreur. J’ai demandé à 27 experts quelles étaient leurs plus grosses erreurs au moment de la création de leur blogs et une grande majorité d’entre eux ont déclaré avoir fait fausse route en se trompant de plateforme au moment de se lancer, et regretté de ne pas avoir su définir le bon plan dès le départ.

 

Ce guide, c’est littéralement LE guide que j’aurais aimé avoir sous la main lorsque je me suis lancé. C’est un tutoriel efficace qui vous aidera à déterminer quelle plateforme est faite pour vous en fonction de vos besoins.

 

Et c’est là un point très important : il n’y a, en effet, pas de méthode unique et parfaite pour bâtir sa présence en ligne, vous devez trouver celle qui correspondra à vos objectifs et vos ambitions.

 

How to create a website

 

Voici un bref aperçu rapide des 4 moyens que nous allons analyser:

 

  1. Une page sur les réseaux sociauxParce que tout le monde n’a pas forcément besoin d’un site web.
  2. WordPress.orgUne plateforme permettant la création de sites web de niveau intermédiaire / avancé, offrant un contrôle complet.
  3. WixUne plateforme permettant la création de sites web simples pour les portfolios et les blogs, idéale pour ceux qui débutent.
  4. ShopifyUn créateur de site web simple, spécialement conçu pour les boutiques en ligne.

 

Dans un second temps, nous allons voir comment développer votre présence en ligne. En effet, il ne suffit pas d’avoir un site web ou une page sur les réseaux sociaux pour attirer des visiteurs. Nous verrons ensemble comment capter efficacement leur attention des visiteurs et comment développer votre présence en ligne.

 

 

Quelle plateforme choisir pour votre présence en ligne?

 

1. Une page sur les médias sociaux

 

Avantages – Simple et gratuit, une page ne demande que très peu de maintenance.
Inconvénients – Moins de contrôle sur le design et les changements d’algorithme.
Coût de l’installation – Entièrement gratuit.
En savoir plus – Facebook / Instagram

 

Instagram

 

Certaines entreprises et certains particuliers n’ont pas spécialement besoin d’un site web. Cela représente beaucoup d’efforts et de coûts, qui pourraient s’avérer contre-productifs.

 

Selon le cas de figure, une page Facebook ou un compte Instagram pourrait très bien se révéler être le meilleur moyen de se constituer une audience, d’entrer en contact avec les utilisateurs et de les tenir informés. Ce sont des plateformes avec lesquelles vos potentiels clients sont déjà familiers, et cela a son importance, qui comprennent 1,6 milliard d’utilisateurs actifs qui vous attendent!

 

Prenons l’exemple d’un café ou d’un restaurant. Ces structures peuvent très bien fonctionner avec une simple page Facebook ou Instagram. Ils pourraient enrichir leur contenu avec de nouvelles photos, y présenter leur menu, communiquer avec les clients, faire la promotion d’événements et mettre en avant des offres spéciales, le tout, depuis la même plateforme.

 

Sola Cafe Facebook Page

La page FB d’un restaurant : Le Sola Cafe

 

Il est même possible d’utiliser un plugin Facebook pour prendre des réservations en ligne. Dans un tel cas, un site web vous compliquerait les choses, voire pourrait rebuter vos clients potentiels. Mieux vaut plutôt se concentrer sur la création d’une seule plateforme mais puissante.

 

Facebook prend également en charge le contenu vidéo et le blogging. Certaines vidéos sur Facebook atteignent parfois 8 milliards de vues par jour, et leurs articles instantanés vous permettent de publier des blogs sans avoir de site web.

 

Il est important de noter que Facebook dispose également d’une excellente plateforme publicitaire, ce qui vous permet de cibler un public et de créer du trafic sur votre page (je reviendrai sur les publicités Facebook ultérieurement).

 

Vous vous demandez sans doute alors quel est l’inconvénient de se reposer sur une simple page sur les réseaux sociaux ? Vous êtes tributaire de leurs décisions. Si Facebook modifie son algorithme et limite votre portée (ce qui arrive régulièrement), vous devrez peut-être payer pour vous connecter avec vos followers.

 

Vous êtes également limité en termes de design. Vous pouvez télécharger des images et des en-têtes, mais les limites de la mise en page de Facebook ou d’Instagram peuvent sembler contraignantes pour certains d’entre nous.

 

Mais surtout, si vous comptez vendre des produits, ne le faites pas sur Facebook. Bien que des plugins spécifiques soient disponibles, Facebook change régulièrement ceux qu’il autorise, et ainsi, votre boutique pourrait se voir supprimée sans aucune notification préalable.

 

 

2. Site WordPress

 

Avantages – Contrôle total et potentiel illimité.
Inconvénients – Coût de la maintenance, compétences techniques requises.
Coût de l’installation – Entre 5 € et 20 € par mois pour l’hébergement et le domaine.
En savoir plus – Hébergement WordPress

 

Elegant Themes - WP Premium Themes

Thème WordPress: Thèmes Elégant

 

Vous voulez disposer de votre propre site web avec une flexibilité et un contrôle total ? Alors, c’est WordPress qu’il vous faut. WordPress supporte 25 % de l’ensemble des sites web, c’est donc une plateforme fiable et reconnue.

 

Vous pouvez faire à peu près tout ce que vous voulez avec WordPress. Créer une boutique en ligne, un site web de portfolio, publier des blogs et du contenu, construire un site affilié. Vous pouvez héberger des publicités, collecter des adresses e-mail, gagner de l’argent et gérer une boutique en ligne, le tout depuis la même plateforme.

 

WordPress est évolutif. Il supporte certains des plus grands sites du web, dont The New Yorker, Techcrunch, Variety, Mashable et Time Inc, mais il est tout à fait adapté à un blog personnel.

 

WordPress Dashboard

 

Les sites WordPress sont paramétrables, ce qui vous permet de personnaliser votre présence en ligne avec le design ou le style que vous souhaitez. WordPress est fourni avec une multitude de modèles (ou « thèmes ») gratuits. Chacun d’entre eux peut être modifié pour coller au mieux à vos préférences mais vous pouvez également passer par un webdesigner professionnel si vous souhaitez obtenir quelque chose de personnalisé. (vous avez également l’option de prendre un abonnement payant, qui vous donnera accès à de magnifiques thèmes premium.)

 

Tout ce contrôle et cette flexibilité ont cependant un coût. Bien que l’accès à WordPress soit gratuit, les options qui l’accompagnent ne le sont pas. Vous aurez besoin d’un hébergeur (il s’agit d’un service disposant d’espaces de stockage pour les sites web) et d’un nom de domaine, www.my-website.com.

 

Le choix d’un bon hébergeur compte autant que le site web lui-même. La vitesse de chargement, la sécurité et les performances dépendent en partie de votre hébergeur. Notre tableau comparatif des différents hébergeurs pourra vous aider à faire votre choix – Les meilleurs hébergeurs (à un prix raisonnable).

 

La création et la maintenance d’un site WordPress nécessitent également des compétences techniques. Même si WordPress annonce une installation et un paramétrage en 5 min, je vous conseille de prévoir un peu plus de temps que cela.

 

La phase d’apprentissage pour maîtriser WordPress vous demandera beaucoup de temps, surtout si vous voulez peaufiner le design, le mettre à jour régulièrement et améliorer les performances.

 

Si l’idée d’avoir votre propre site web vous séduit, mais que vous ne voulez pas les tracas qui vont avec, il existe une autre option, Wix.

 

 

3. Wix

 

Avantages – Conception simple, “glisser-déposer”, installation facile.
Inconvénients – Limité par rapport à WordPress.
Coût de l’installation – Gratuit, mais je vous recommande de prendre l’option premium pour obtenir votre propre domaine (autour de 5 €).
En savoir plus – Lire notre avis sur Wix

 

Create beautiful site with Wix

 

Wix a beau ressembler à WordPress, son utilisation est bien plus simple. Il est, certes, plus limité, mais tout le monde n’a pas forcément besoin de la sophistication de WordPress.

 

Ce qui fait le charme de Wix, c’est sa simplicité. Wix s’occupe de l’hébergement, du stockage, des performances et de tous les détails techniques pour vous faciliter la vie. Vous n’avez plus qu’à vous connecter et ajouter du contenu.

 

Tous les modèles fonctionnent avec le “glisser-déposer” et vous pouvez mettre en page votre site web sans aucun codage. Les modèles gratuits disponibles sont généralement plus élégants que ceux proposés par WordPress, ce qui devrait plaire aux freelances et aux créatifs.

 

Soup-studios.com

Un site Wix: Soup-studios.com

 

Les modèles proposés par Wix sont parfaitement adaptés pour les portfolios en ligne et les blogs simples et c’est bien là sa force. Wix propose les options nécessaires à la création d’une boutique en ligne, mais WordPress ou Shopify (je vais y venir) offrent une plateforme plus adaptée à la vente en ligne.

 

Dans l’ensemble, Wix est une excellente option pour les portfolios simples et les sites Internet gérés par des personnes qui ne souhaitent pas trop s’encombrer des détails techniques.

 

Il est important de noter qu’en optant pour cette plateforme, vous aurez moins de contrôle sur le back-end de votre site et sur ses performances globales et c’est là l’un des inconvénients majeurs de Wix. Vous pourrez également rencontrer des difficultés pour intégrer des fonctions avancées comme les paniers d’achat et les formulaires d’inscription par e-mail.

 

 

4. Shopify

 

Avantages – Configuration simple et rapide de la boutique en ligne.
Inconvénients – Les fonctionnalités professionnelles sont onéreuses.
Coût d’installation – Le forfait « Basic » est disponible autour de 25 € par mois.
En savoir plus – Lire notre avis sur Shopify

 

Create an online store with Shopify

 

Shopify, comme son nom l’indique, est spécialement conçu pour la vente en ligne.

 

La conception et la mise en page sont simples et rapides. Là encore, aucun codage n’est nécessaire, ce qui vous permet d’être opérationnels en un rien de temps. Pour tout vous dire, Ben a chronométré toutes les étapes de l’installation et il ne lui a fallu que 19 minutes pour créer une boutique sur Shopify.

 

Le véritable atout de Shopify réside dans les fonctions de e-commerce intégrées. La plateforme gère automatiquement les paiements, les frais d’expédition et le suivi des commandes. Grâce à certaines options (payantes), vous pouvez également utiliser leur propre service de marketing et intégrer le logiciel à une boutique traditionnelle pour simplifier vos comptes.

 

Shopify Store - Sarah Abraham

Une boutique sur Shopify: Sarahandabraham.com

 

Il existe une alternative à Shopify. Vous pouvez utiliser WordPress couplé avec un plugin appelé WooCommerce. En règle générale, WordPress et WooCommerce reviennent moins chers en termes de transactions et de coûts fixes. Cependant, vous gagnerez en simplicité et en facilité d’utilisation avec Shopify.

 

Quel est l’inconvénient ? Vous avez moins de contrôle sur l’architecture sous-jacente de votre site. Si WordPress et Woocommerce sont plus flexibles à ce niveau-là, cela nécessite cependant plus de travail et de maintenance.

 

 

BONUS : 7 façons de booster votre visibilité en ligne

 

Choisir la bonne plateforme et la mettre en place n’est que la première étape de votre aventure en ligne. L’étape suivante ? Booster votre visibilité. Il n’existe malheureusement pas de moyen accéléré pour y parvenir et générer du trafic ne se fait pas tout seul. Voici sept astuces que vous pouvez utiliser pour attirer des visiteurs sur votre site web ou sur vos pages de réseaux sociaux:

 

1. La publicité sur Facebook

 

Le coût – Je dépense environ 100 € par semaine pour les publicités sur Facebook, mais vous pouvez bien évidemment commencer en dépensant moins. Certains dépensent des milliers d’euros dès qu’ils sont certains du retour sur investissement.

 

Les publicités sur Facebook sont l’un des meilleurs moyens de toucher un public très ciblé. Vous avez un contrôle total de l’audience visée, sa localisation et ses intérêts. Ainsi, vous ne vous adresserez qu’à des personnes susceptibles d’être intéressées.

 

Utilisez les publicités pour parler de votre site web aux utilisateurs, en mettant l’accent sur la manière dont vous pourrez les aider à résoudre leurs problèmes. Les publicités sur Facebook sont également abordables. Je vous recommande de les essayer, en commençant petit, avant d’augmenter progressivement votre budget.

 

Pour plus d’informations, consultez le guide sur l’augmentation du taux de clics sur les publicités Facebook.

 

 

2. L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO)

 

Le coût – le système est gratuit (sauf si vous engagez un expert), mais vous devrez investir du temps pour la recherche et la mise en œuvre des techniques.

 

L’optimisation pour les moteurs de recherche, ou SEO, consiste à faire en sorte que votre site web soit classé dans les recherches Google. C’est un sujet CLÉ sur lequel on pourrait écrire un livre entier si on voulait énumérer la liste des connaissances à maîtriser (bien que cet article brillamment rédigé par l’équipe de Moz soit un excellent point de départ).

 

La toute première étape consiste à définir les mots clés pour lesquels vous voulez apparaître. En bref, que doivent taper les internautes sur Google pour vous trouver ? (Nous avons un blog très pratique qui vous aidera à trouver les meilleurs mots-clés pour votre type d’activité).

 

Vous devrez ensuite faire de l’optimisation “on-page”. Placez ces mots-clés « on the page » dans vos balises de titre, en-têtes, descriptions et balises d’images, etc. Il s’agit là d’une étape primordiale qui vous permettra d’avancer sur des bases solides.

 

Certains établissements “physiques”, comme les cafés ou les restaurants, voudront également voir apparaître leur position sur Google Maps et dans les annuaires en ligne. Pour en savoir plus sur l’optimisation de localisation pour les moteurs de recherche, cliquez ici.

 

 

3. La production de contenu

 

Le coût – L’écriture de blogs est totalement gratuite. Si vous voulez engager une personne en freelance pour ce travail d’écriture, comptez entre 0,10 € et 0,20 € par mot sur des sites internet comme Problogger et UpWork.

 

Les blogs, les vidéos et les images sont le meilleur moyen d’augmenter sa visibilité et de communiquer avec votre audience. Votre contenu vous aidera à toucher plus de personnes et à installer votre marque.

 

Start Blogging

 

Pensez à vos flux d’actualités sur les réseaux sociaux. Ils contiennent de nombreuses informations, dont le but est d’établir un contact avec vous pour se créer une audience. Il faut du temps pour écrire un blog ou produire une vidéo, mais cela en vaut vraiment la peine.

 

Quel que soit votre secteur d’activité, le contenu vous permet de proposer de la valeur ajoutée à vos visiteurs. Il expose votre savoir-faire, aide à construire une identité et génère du trafic. Vous pouvez consulter notre guide sur la création d’une stratégie de contenu qui génère beaucoup de trafic.

 

 

4. Les articles invités

 

Le coût – Là encore, c’est gratuit, sauf si vous souhaitez engager un rédacteur professionnel.

 

Produire du contenu, c’est un bon début, mais comment faire pour optimiser sa visibilité ? L’un des moyens consiste à produire du contenu pour des blogs et des sites web existants. Vous pourrez, de cette façon, vous faire connaître auprès d’un nouveau public et entrer en contact avec les acteurs du secteur.

 

Le principe est simple, vous devez écrire un article de blog et le publier sur un autre blog situé dans un univers proche. S’il est accepté, vous bénéficierez d’un lien vers votre propre site web (et donc votre propre contenu), ce qui peut vous permettre d’attirer de nouveaux visiteurs sur votre site ou votre blog (les liens vers votre site internet sont également essentiels en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche).

 

 

5. Le marketing d’influence

 

Le coût – ce type de marketing peut être gratuit à condition que vous vous adressiez aux bonnes personnes en leur proposant en échange de faire leur promotion. En revanche, si vous voulez vous appuyer sur la notoriété d’experts et de personnalités reconnues, cela pourra vous coûter entre 50 € et 15,000 € voire beaucoup plus.

 

Les influenceurs sont suivis par un très grand nombre de fans et disposent d’une grande crédibilité dans leurs secteurs respectifs. Le marketing d’influence devient de plus en plus puissant en ligne, certains comptes sur les réseaux sociaux possèdent des millions de followers. En exploitant leur base de fans, vous pouvez attirer leur attention sur vous et votre activité.

 

asfasf

 

Bien sûr, cela n’est pas simple, et dans la plupart des cas, il faudra payer si vous souhaitez que l’influenceur présente votre produit. Mais gardez en tête que si vous choisissez le bon blog ou la bonne personne, cela pourra générer un trafic ciblé conséquent vers votre site.

 

Vous devez commencer par identifier les principaux influenceurs dans votre domaine. Prenez contact avec eux sur Twitter ou envoyez-leur un e-mail. Essayez d’établir une relation solide avant de demander quelque chose.

 

 

6. Les communiqués de presse

 

Le coût – La diffusion d’un communiqué de presse démarre à environ 100 €.

 

Un communiqué de presse est un support qui parle de vous ou de votre activité. Vous pouvez engager une agence pour le rédiger et le diffuser, sans que cela ne vous revienne trop cher. Voici un communiqué de presse que nous avions rédigé lorsque nous avons mis à niveau notre vérificateur de vitesse de serveur et que nous avons eu la chance d’être publié par Yahoo.

 

Bitcatcha Press Release

 

Notre conseil: réfléchissez à ce qui différencie votre entreprise et la rend unique. Mettez-vous dans la peau d’un journaliste ou d’un blogueur : qu’est ce qui les inciterait à écrire sur vous ? En quoi votre produit ou votre modèle commercial est-il particulier ? Proposez-vous quelque chose d’innovant voire de disruptif ? Rassemblez les anecdotes vous concernant et donnez au blogueur une « histoire » à raconter. Trouvez ensuite une agence pour le diffuser.

 

 

7. N’oubliez pas le marketing traditionnel!

 

Le coût – Le bouche à oreille ne coûte rien, mais si vous vous lancez dans du matériel promotionnel, le coût variera en fonction des quantités.

 

Dans le monde en ligne, il est facile d’oublier à quel point le marketing traditionnel peut être puissant et efficace. N’oubliez pas d’inscrire les liens vers votre site internet sur vos cartes de visite et sur vos outils promotionnels. Il peut parfois être intéressant de passer des annonces dans des magazines spécialisés ou sélectifs pour faire passer votre message.

 

 

Conclusions

 

Il n’existe pas de panacée en matière de présence en ligne.

 

Un site web complexe n’est pas nécessairement la solution la plus adaptée pour vous, surtout si vous venez de lancer votre activité. Il existe des moyens et des options plus simples, comme un simple compte sur les réseaux sociaux ou une page de portfolio.

 

N’investissez pas dans un site web complexe si vous souhaitez privilégier la simplicité. Mais ne vous imposez pas non plus de contraintes si vous voulez créer une véritable activité en ligne.

 

Pour commencer, faites le point sur ce que vous attendez de votre présence en ligne. Ensuite, adaptez la plateforme à vos besoins. Troisièmement, utilisez la promotion active pour booster votre présence en ligne. Pour résumer, voici la liste des quatre plateformes.

 

 

Vous êtes-vous déjà torturé l’esprit pour savoir comment optimiser votre présence en ligne ? Avez-vous déjà créé un site web avant même de vous poser la question de vos besoins réels ? Faites-moi part de vos réflexions, vos commentaires et vos opinions!