Bitcatcha est financé par nos lecteurs. Lorsque vous achetez via les liens de notre site, nous pouvons toucher des commissions d'affiliation. En savoir plus

Guide VPN pour débutants – Questions à se poser avant d’acquérir un VPN

Avatar
By        •   September 17, 2021      Divulgation de publicité

 

Bienvenue sur VPN 101, la rubrique Réseau Privé Virtuel. Pour être totalement honnête avec vous, je dois vous avouer que j’utilise les VPNs depuis peu – moins d’un an en fait. Cependant, cela faisait déjà quelque temps que je scrutais cela avec attention.

 

Pendant plus de deux ans, je me suis posé de nombreuses questions, qui ont fini par en soulever d’autres. Je les ai regroupées ci-dessous:

 

 

Qu’est-ce qu’un VPN?

 

Un VPN relie votre PC, Mac, tablette ou autre appareil à Internet via un autre ordinateur. Vous vous connectez à Internet en utilisant la connexion d’un autre ordinateur, plutôt que d’utiliser la vôtre. En outre, le VPN crypte également les données que vous envoyez, les rendant ainsi sécurisées.

 

 

Pourquoi aurais-je besoin d’un VPN?

 

Les VPNs permettent de cacher votre localisation

 

Dans sa forme la plus élémentaire, un VPN offre aux utilisateurs un moyen de se connecter à Internet en toute sécurité et en toute confidentialité. En se connectant d’abord à un service VPN avant d’être acheminé sur le site Internet vers lequel vous vous dirigez, votre localisation n’est connue que du fournisseur VPN.

 

Voyons à quoi cela sert:

 

  1. Accès au contenu
    La plupart des VPNs proposent plusieurs localisations que vous pouvez choisir comme lieu d’origine, ce qui vous aide à contourner les restrictions géographiques en place lorsqu’il y en a. Certains prestataires de services sur Internet posent en effet certaines restrictions lorsqu’on se connecte à tel ou tel endroit. Prenez par exemple Netflix, qui propose un catalogue de films différent selon la zone géographique où l’on se trouve.

     

    Bien entendu, il vous aide également à contourner la censure des contenus qui peut être en vigueur dans certains pays (dont la liste s’allonge).

  2. Vie privée
    Si vous vous êtes déjà demandé si les gouvernements ou les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) surveillaient vos activités en ligne, alors l’utilisation d’un VPN pourrait répondre à cela. Saviez-vous que dans de nombreux pays, votre FAI peut vendre votre historique de navigation à des agences de marketing et de publicité ? De plus, les FAI peuvent être tenus légalement de fournir, à la demande des gouvernements votre historique d’activité en ligne?

 

 

Comment fonctionne un VPN?

 

How does VPN work

*Il s’agit d’un schéma assez sommaire qui représente la circulation des flux de données en utilisant un VPN. L’image provient d’ExpressVPN, mais tous les serveurs VPN à rebond fonctionnent sur le même principe.

 

Avec une connexion Internet traditionnelle, lorsque vous essayez d’accéder à un site web, votre ordinateur achemine la demande via le serveur de votre fournisseur d’accès Internet, qui vous connecte ensuite au site web. Dans le cas d’une connexion VPN, vous vous connectez directement au serveur du VPN, en contournant le serveur de votre fournisseur d’accès Internet.

 

Si vous avez déjà entendu parler de pare-feu, le VPN fonctionne de la même manière, en protégeant votre connexion Internet au moyen de serveurs privés et de flux de données cryptées.

 

 

L’utilisation d’un VPN garantira-t-elle la sécurité de mes informations?

 

L’un des éléments clés qui a suscité l’engouement autour des VPNs est la sécurité qu’ils offrent. Dans une connexion VPN, toutes les données que vous envoyez et recevez sont cryptées. Ainsi, si quelqu’un essayait d’intercepter les données que vous envoyez, vous seriez protégé par le cryptage (du moins, cela serait plus sécurisé que si elles étaient transmises sans cryptage).

 

Imaginez les situations suivantes : 1) vous êtes sur le point de faire un achat en ligne et devez communiquer les informations de votre carte bancaire au site marchand en question. 2) vous êtes dans un café et vous essayez de vous connecter sur votre boite mail – votre mot de passe devra être envoyé à votre serveur de messagerie électronique pour vérification. Ce ne sont là que deux exemples de situations courantes dans lesquelles un VPN peut vous protéger, vous et vos données.

 

 

Suis-je vraiment intraçable avec un VPN?

 

Une adresse IP VPN et un trafic crypté ne suffisent pas à eux seuls à vous rendre totalement intraçable, même s’ils en compliquent la tâche. Cependant, une personne dotée de bonnes compétences techniques peut déjouer cela relativement aisément.

 

Votre adresse IP n’est pas le seul élément qui permet de vous identifier en ligne. Par ailleurs, il est arrivé que certains fournisseurs de VPN aient divulgué de véritables adresses IP.

 

Il existe d’autres méthodes pour vous suivre, comme le doxing, l’utilisation de logiciels malveillants, votre propre négligence et bien d’autres encore.

 

Tout dépend du degré d’anonymat et d’intraçabilité que vous souhaitez (ou de votre degré de paranoïa), c’est cela qui déterminera l’offre de services pour lesquels vous opterez.

 

Par exemple, vous pourriez utiliser un VPN combiné à un navigateur anonyme tel que TOR, ainsi qu’un programme de sécurité Internet, tout en étant vigilant dans les informations que vous partagerez en ligne.

 

Pour vous répondre en un mot, NON, vous n’êtes pas totalement intraçable.

 

 

Comment les VPNs protègent-ils vos informations

 

1. Le cryptage

 

Lorsque vous êtes connectés à un réseau VPN, tout votre trafic Internet et vos communications passent par une sorte de tunnel sécurisé. C’est ce qui permet de préserver la confidentialité et la sécurité de vos informations.

 

Chaque VPN utilise pour cela différents protocoles, qui ont chacun des niveaux de sécurité différents. En voici quelques exemples;

 

  • Protocole de Sécurité Internet (IPSec)
    IPSec authentifie la session Internet et crypte les données pendant la connexion. Il comporte deux modes, le transport et le tunnellisation, de telle sorte à ce que les données soient sécurisées lors du transfert entre les différents réseaux. L’IPSec peut être combiné à d’autres protocoles de sécurité pour rendre les sessions encore plus sécurisées.
  • Protocole de tunnellisation de niveau 2 (L2TP)
    L2TP est l’un des autres protocoles pouvant être utilisés avec IPSec. Il crée un tunnel entre deux points, entre lesquels IPSec assure le cryptage des données.
  • Protocole de tunnellisation point à point (PPTP)
    Le PPTP est un protocole tout-en-un qui crée le tunnel et crypte les données. Il est très couramment utilisé et pris en charge même sur les systèmes Mac et Linux.

 

2. Politique de non conservation des logs

 

Il faut en prendre note, car tous les VPNs ne suivent pas forcément de politique de non conservation des logs. Les logs sont des fichiers retraçant l’historique de votre navigation sur Internet. Si les logs ne sont pas conservés, il va de soi que le fournisseur VPN ne peut pas les vendre ou les remettre à un gouvernement ou à tout organisme chargé de l’application de la loi, n’est-ce pas?

 

Lorsqu’un fournisseur VPN dispose d’une politique de non conservation des logs, cela est clairement indiqué sur son site web, la plupart du temps en tout cas. C’est notamment le cas de PureVPN, mais il en existe plein d’autres.

 

vpn service without logging

 

 

Comment utiliser un VPN?

 

La plupart des VPNs ont leurs propres règles, mais en général, vous devez installer l’application VPN sur un appareil (routeur, PC ou smartphone). La configuration peut consister en une simple authentification avec nom d’utilisateur et mot de passe VPN lorsque vous lancez le logiciel, mais certains VPNs proposent plus d’options.

 

Il peut s’agir de sélectionner le protocole de sécurité que vous souhaitez utiliser, ou de choisir manuellement l’emplacement du serveur auquel vous préférez vous connecter.

 

 

Sur quels appareils un VPN fonctionne-t-il?

 

Il existe trois grandes catégories d’appareils sur lesquels les VPNs peuvent généralement fonctionner (selon le fournisseur de services) : ordinateurs de bureau/portables, smartphones/tablettes et routeurs. Plus précisément, ils s’appuient en général sur des plateformes fonctionnant sous Windows, Mac OS, iOS, Android et Linux (la plupart des routeurs sont basés sur Linux).

 

Veuillez noter que tous les routeurs ne sont pas compatibles avec l’utilisation d’un VPN. Si vous optez pour les fournisseurs les plus connus, cela ne devrait pas poser de problème, mais il est toutefois préférable de vérifier ce point préalablement auprès du fournisseur ou en consultant des forums. Personnellement, j’utilise Archer C7 TP-Link, qui fonctionne très bien.

 

expressvpn configuration page

*La pluparts des VPNs disposent d’un guide à suivre pour l’installation et la configuration sur plusieurs appareils

 

Je sais qu’il existe des sites qui vous recommanderont en plus l’utilisation d’un firmware personnalisé comme DD-WRT ou Tomato, mais cela n’est pas nécessaire. Cependant, si votre routeur ne prend pas en charge un VPN natif, cela pourrait vous aider.

 

Maintenant, je dois vous informer d’autre chose : même si vous utilisez un VPN sur votre téléphone portable, il existe de nombreuses applications mobiles (que vous avez peut-être installées) qui contiennent beaucoup plus d’informations que votre seule adresse IP. Vous vous rappelez des nombreuses autorisations qu’on vous a demandé d’accepter lors de leur installation ? Cela signifie que, même avec un VPN, vos données peuvent toujours être accessibles aux développeurs de ces applications.

 

 

Est-ce compliqué d’utiliser un VPN?

 

Pour faire court, pas vraiment. Presque tous les fournisseurs de VPN proposent des tutoriels détaillés sur la manière de configurer leurs applications sur plusieurs appareils. J’en ai parcouru un bon nombre et certains proposent même des vidéos expliquant la configuration étape par étape.

 

Consultez la page Comment configurer d’ExpressVPN à titre d’exemple.

 

expressvpn vpn steup with instructions

 

La plupart des fournisseurs de VPN disposent d’un tel support, qui comporte des instructions très détaillées. En fait, certains VPNs sont tellement faciles à installer que tout ce que vous aurez à faire après avoir installé l’application sera de saisir votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, puis de sélectionner un serveur et vous pourrez naviguer en toute sécurité.

 

 

Un VPN va-t-il ralentir ma connexion Internet?

 

C’est possible. En raison de la nature du service, il y aura généralement un léger ralentissement. Cependant, il sera à peine perceptible avec la plupart des bons fournisseurs VPN.

 

Il est bon de noter que, si votre fournisseur d’accès Internet réduit la vitesse de connexion pour une raison quelconque, l’utilisation d’un VPN pourrait, elle, améliorer votre vitesse. De nombreux fournisseurs de VPN de qualité utilisent d’excellents réseaux faisant appel à des opérateurs de bande passante de niveau 1.

 

En règle générale, tout ralentissement que vous constaterez est fonction de l’éloignement du serveur auquel vous aurez choisi de vous connecter.

 

Point technique concernant la vitesse

 

Votre matériel joue un rôle essentiel dans la vitesse de connexion. Lorsque le VPN crypte vos données, le processus requiert une grande puissance informatique. Chaque appareil est doté d’un microprocesseur qui joue sur la vitesse d’exécution. Cette vitesse est exprimée en Gigahertz (GHz).

 

Plus le nombre de GHz est élevé, plus le cryptage est rapide et la vitesse de connexion élevée.

 

La vitesse moyenne d’un routeur varie entre 800 MHz et 1,2 GHz (bien qu’il existe des modèles supérieurs pouvant atteindre et même dépasser 1,8 GHz). Un téléphone portable moyen fonctionne entre 1,6 GHz et 2,2 GHz, un PC moyen fonctionne entre 2,6 GHz et 3,4 GHz.

 

VPN connection speed

 

Lorsqu’un service VPN fonctionne sur un routeur équipé d’un processeur ne dépassant pas 1 GHz, la vitesse est considérablement ralentie. Selon le support technique TorGuard que j’ai consulté, la vitesse maximale que je peux obtenir via un réseau de routeurs est ici d’environ 17 Mbps. En utilisant le même VPN sur un ordinateur portable à 1,8 GHz, j’obtiendrai une vitesse d’environ 150 Mbps, c’est-à-dire 9 fois plus rapide.

 

La performance d’un VPN dépend de nombreux éléments, aussi, pour profiter au maximum de la rapidité d’une connexion VPN, il faut tenir compte des caractéristiques de votre propre matériel.

 

 

Comment choisir le bon fournisseur VPN?

 

vpn providers

 

Il existe plusieurs dizaines (des centaines en comptant les petits fournisseurs) de fournisseurs de VPN. Certains d’entre eux sont des fournisseurs spécialisés en VPN, mais de nombreuses entreprises de sécurité informatique telles que F-Secure, Kaspersky et Avira se sont également lancées sur ce créneau.

 

Alors, comment choisir le bon dans tout ce brouillard, surtout que vous risquez d’être submergés d’offres « d’abonnement VPN » après avoir tapé ce terme dans la barre de recherche Google ? Trouver le VPN qui VOUS convient se résume à quelques éléments clés:

 

1. Coût versus sécurité

 

Il s’agit là du fameux adage « vous ne pouvez pas tout avoir ». Plus il coûte cher, plus la qualité du service a des chances d’être bonne. Pas TOUJOURS, mais en règle générale, c’est le cas. La plupart des fournisseurs de VPN ne vous factureront que quelques euros par mois, mais si vous êtes VRAIMENT sensibles au sujet de la vie privée et de la sécurité, allez-vous chipoter pour quelques euros de plus plutôt que d’avoir l’esprit tranquille ? Choisissez le bon compromis, qui correspond à votre état d’esprit, en gardant à l’esprit les raisons pour lesquelles vous avez décidé de souscrire un abonnement VPN.

 

2. Est-ce qu’il conserve les logs?

 

C’est très important. Quel que soit votre budget ou votre objectif, un fournisseur de VPN qui conserve les logs n’est qu’une énorme boîte de Pandore qui n’attend que d’être ouverte. Et vous savez ce qui se passe lorsque l’on ouvre cette boîte. Le fait de conserver les logs ne peut que vous attirer des ennuis – plusieurs fournisseurs de services ont cédé aux pressions des gouvernements dans le passé. Choisissez un fournisseur qui est très strict quant à sa politique de (NON) conservation des logs.

 

3. Nombre et localisation des serveurs

 

Cela concerne davantage les personnes qui utilisent un VPN pour contourner les restrictions géographiques. Par exemple, si vous souhaitez accéder au catalogue Netflix depuis les États-Unis, vous aurez besoin d’un… serveur américain sur votre VPN ! Plus un fournisseur a de serveurs, plus il y a de possibilités. Plus le nombre de serveurs est important, plus votre connexion sera rapide et fluide.

 

4. Nombre de connexions

 

De nos jours, un ménage moyen utilise plusieurs appareils connectés. Prenons l’exemple d’un couple, dont chaque membre possède un ordinateur portable, une tablette et un smartphone – cela fait six appareils sous le même toit. Assurez-vous que le nombre de connexions proposées par le fournisseur VPN convient à votre usage.

 

5. Fuites d’IP

 

C’est une question qui a pris de plus en plus d’importance ces dernières années. Suite à des problèmes techniques, certains fournisseurs VPN auraient laissé fuiter les véritables IP de leurs clients, ce qui veut dire, dans le cas présent, que les clients auraient payé pour un service qui n’était pas assuré. Pour évacuer cette crainte, de nombreux VPNs proposent une période d’essai. Profitez-en pour bien vérifier la connexion durant cette période d’essai, et si votre adresse IP fuite – FUYEZ.

 

6. Interface utilisateur

 

Je me suis demandé si je devais ajouter ce point ou non, mais j’ai fini par céder à mes TOCs. Certains VPNs ont des interfaces tellement horribles qu’il n’est juste PAS POSSIBLE de les utiliser. Vérifiez également ce point avant de vous engager pour 3 ans sur un abonnement à prix réduit!

 

 

Comment savoir si mon VPN est bon?

 

Les fournisseurs VPN basent leur discours commercial sur le respect de la vie privée et la sécurité. Alors comment savoir si celui que vous avez choisi fonctionne comme il le devrait? Savez-vous si votre adresse IP est protégée ? Qu’en est-il des fuites dont vous avez entendu parler?

 

Ces préoccupations sont parfois dues à ce que j’appellerais des « défaillances de fonctionnalités » chez certains fournisseurs VPN. Cela signifie qu’elles ne fonctionnent pas comme on vous les avait vendues, et que votre identité n’est peut-être pas aussi bien protégée qu’on voudrait vous le faire croire.

 

Voici quelques tests simples qui peuvent vous aider.

 

  • Visitez IPLeak et lisez les informations qui sont présentées. Si votre VPN fonctionne correctement, vous devriez voir les informations du serveur VPN plutôt que les vôtres. DNSLeakTest propose quelque chose de similaire si vous souhaitez avoir une alternative.
  • Pour tester la vitesse de votre VPN, visitez le site SpeedTest ou TestmyNet et effectuez les tests sur ces sites. Vous pouvez les exécuter avant et après la connexion à votre serveur VPN pour tester la différence de vitesse et de latence.

 

test vpn speed

*SpeedTest indique votre vitesse de téléchargement en amont et en aval, ainsi que la latence par rapport au serveur le plus proche.

 

Il existe également des tests plus avancés, mais ils sont quelque peu complexes à comprendre.

 

Même si vous êtes satisfait du service VPN que vous utilisez, il peut être utile d’effectuer des tests de temps en temps, ne serait-ce que pour votre tranquillité d’esprit.

 

 

Les VPNs sont-ils légaux?

 

Cette question peut paraître étrange pour certains, car les fournisseurs de VPN sont légion dans la plupart des pays, mais n’oubliez pas qu’Internet n’est pas contrôlé par un seul gouvernement. Cependant, VOUS êtes limité par les lois de votre pays de résidence, alors assurez-vous que l’utilisation d’un VPN est légale dans votre pays de résidence avant de souscrire un abonnement.

 

Ne riez pas, mais sachez qu’il existe des pays encore très conservateurs là-dessus. C’est le cas des Émirats Arabes Unis (EAU), où vous pouvez écoper d’une amende allant de 100 000 à 500 000 euros si vous vous faites prendre à utiliser un VPN.

 

On ne sera pas surpris, mais la Chine a récemment adopté une réglementation qui n’autorise que l’utilisation de services VPN approuvés par le gouvernement. Il s’agit officiellement de “réglementer les VPNs qui mènent des activités transfrontalières illégales”, mais comme nous le savons tous, il ne s’agit que d’une autre extension du firewall géant chinois.

 

Enfin, si vous envisagez d’utiliser un VPN pour contourner un pare-feu sur votre lieu de travail ou à l’école, vous pourriez être licencié ou renvoyé (selon votre poste). Faites gaffe!

 

 

Pourquoi les VPNs sont-ils illégaux dans certaines régions?

 

Cela dépend, mais en général, les pays qui interdisent les VPNs ont tendance à exercer un contrôle plus strict sur la vie de leurs citoyens. En les interdisant, ils sont plus facilement en mesure de surveiller l’activité en ligne de leurs citoyens.

 

Voici quelques-unes des principales raisons:

 

  • Raisons morales (ex : Singapour)
  • Stabilité politique (ex : Jordanie, Libye)
  • Sécurité nationale (ex : Inde, Russie)
  • Toutes les réponses ci-dessus (ex : Corée du Nord, Chine)

 

 

Mon service VPN peut-il être bloqué?

 

Certains pays très stricts en matière de censure en ligne sont allés jusqu’à bloquer les services VPN. Bien qu’ils ne puissent pas décrypter les données, il a été démontré que le verrouillage des VPNs dans ces pays a permis de bloquer l’accès aux VPN en bloquant l’accès aux ports normalement utilisés par les protocoles VPN communs.

 

C’est le cas du firewall géant chinois, qui constitue une mesure parmi tant d’autres pour maintenir la sécurité publique via une étroite surveillance des systèmes d’information.

 

 

Puis-je utiliser des torrents avec un VPN?

 

Le partage de fichiers pair-à-pair ou “torrent” n’est pas illégal, mais il soulève souvent des questions, car le statut des fichiers partagés n’est pas toujours connu. Par exemple, le partage de certains fichiers vidéo peut enfreindre le Digital Millennium Copyright Act. On sait également que des versions pirates de certains logiciels protégés par des droits d’auteur ont circulé via des torrents.

 

Par ailleurs, on sait que les torrents utilisent une grande partie de la bande passante, c’est pourquoi certains fournisseurs de VPN ne les autorisent pas ou mettent en place des limites en termes de bande passante.

 

Si vous cherchez un VPN compatible avec les torrents, vous devez consulter le site du fournisseur VPN afin de trouver une réponse à cette question.

 

Voici quelques VPNs compatibles avec les torrents :

 

 

 

Qu’est-ce qu’un ‘kill switch’?

 

Beaucoup de gens utilisent un VPN pour préserver leur vie privée, c’est l’élément le plus important pour eux. C’est pourquoi de nombreux fournisseurs de VPN ont intégré la fonctionnalité ‘kill switch’, qui est une option qui vous déconnecte automatiquement du réseau Internet lorsque la connexion au service VPN est interrompue, pour quelque raison que ce soit.

 

Cela permet d’éviter que votre IP réelle ne soit exposée lorsque le service VPN n’est pas disponible.

 

Bien sûr, si vous ne souhaitez pas que votre connexion soit interrompue, vous pouvez, dans la plupart des cas, désactiver le kill switch.

 

 

L’utilisation d’un VPN va-t-elle affecter mes jeux en ligne?

 

Les joueurs sont souvent très réticents à l’introduction d’un nouvel élément dans leurs réseaux, car ils craignent toujours que cela ne provoque une latence supplémentaire. La latence est l’ennemi numéro 1 des joueurs en ligne, et j’ai personnellement été témoin de joueurs devenant hystériques devant leur écran, face à un ping anormalement long.

 

Certains ont porté un regard critique sur les VPNs, car ils se demandent comment l’ajout d’un niveau intermédiaire entre eux et le serveur de jeu pourrait réduire leur latence. N’oubliez pas que vous avez toujours la possibilité de changer de serveur sur votre VPN.

 

En vous connectant depuis une localisation plus proche du serveur du jeu, votre ping devrait être meilleur.

 

Par ailleurs, les nombreux serveurs disponibles sur votre VPN vous permettent de vous connecter à des serveurs de jeux dans des pays / régions qui ne vous seraient pas accessibles en temps normal.

 

 

Puis-je utiliser un VPN gratuit?

 

Il existe un certain nombre de VPNs gratuits, dont certains sont proposés par des entreprises du secteur de la sécurité informatique, tels que Kaspersky. Toutefois, ces services rencontrent souvent des problèmes techniques.

 

  1. La plupart des VPNs gratuits ont une bande passante limitée
  2. Les emplacements et/ou les serveurs disponibles sont généralement peu nombreux
  3. La sécurité de vos données n’est pas fiable
  4. La qualité du service est moyenne
  5. Il y a généralement des restrictions en place

 

N’oubliez pas:

Les fournisseurs de services gratuits doivent bien tirer des revenus de QUELQUE CHOSE, et ces entreprises ont certaines de vos données entre leurs mains.

 

 

Combien coûte un VPN?

 

Si l’on exclut les VPNs gratuits, vous pouvez vous attendre à payer entre 2 et 10 euros par mois, en fonction de divers facteurs. Les caractéristiques et la durée de l’abonnement jouent un rôle important dans le prix. Plus vous souscrivez un abonnement sur une longue période, payable à l’avance, plus le prix de votre abonnement sera bas.

 

Prenons l’exemple de NordVPN, dont les prix sont fonction de la durée/période d’abonnement. En payant mensuellement, le prix est de 10,99 euros, mais si vous payez annuellement, cela vous revient à 4,99 euros par mois. Si vous optez pour un abonnement sur trois ans, le prix descend à 2,99 euros par mois, ce qui est très bon marché.

 

nordvpn price

 

Mesurez bien le pour et le contre par rapport à un abonnement mensuel, avant de vous engager sur une telle durée. Tout dépend de vos préférences et de vos besoins personnels.

 

 

Puis-je payer sans carte bancaire?

 

Les cartes bancaires nous facilitent la vie en ligne, car elles sont un moyen sécurisé de faire des paiements auprès de commerçants en ligne. Cependant, s’agissant des VPNs, cela peut paraître contre-intuitif de payer pour un service dans le but d’obtenir l’anonymat, mais avec un moyen de paiement qui permet de vous identifier précisément.

 

Heureusement, certains fournisseurs ont commencé à accepter les bitcoins ou d’autres crypto-monnaies. Pour savoir si un fournisseur accepte les Bitcoins, il suffit de vérifier si le symbole Bitcoin est affiché sur la page du site VPN où figurent les moyens de paiement.

 

multiple payment options

 

En revanche, si vous choisissez de payer en Bitcoins, le renouvellement de votre abonnement ne sera pas automatique et il faudra vous réabonner à la fin de votre période d’abonnement.

 

 

Dois-je vraiment en prendre un?

 

La vie en ligne en 2020 recèle de pièges et de menaces. Entre les pouvoirs publics qui mettent leur nez dans vos données, les pirates et les fraudeurs, le fait de garder votre activité en ligne discrète devrait être une norme et non une option. C’est particulièrement vrai pour les réseaux publics – comme la bande GSM ou LTE de votre fournisseur de téléphone mobile – alors soyez astucieux et utilisez un VPN.

 

Permettez-moi de partager avec vous une brève expérience personnelle que j’ai vécue alors que je doutais des VPNs auparavant. J’étais assis dans un café avec une jeune femme et nous discutions justement de sécurité sur Internet. Elle me dit qu’elle utilisait un VPN sur son téléphone portable, et je fus très surpris, ce qui me poussa à lui demander en quoi sa sécurité était menacée.

 

Elle me montra l’application sur son téléphone qui affichait un historique de plus de 30 tentatives d’écoutes rien que ce jour-là et m’expliqua que ce chiffre augmentait ou diminuait selon l’endroit où elle se trouvait. C’est vraiment effrayant quand on y pense!

 

Si vous envisagez d’ajouter un VPN à votre trousse de sécurité, je vous y encourage vivement. Si ce n’est pas le cas, je vous le recommande tout de même vivement. Comme nous l’a montré la récente attaque Krack, un VPN est devenu aujourd’hui indispensable. Alors mettez-vous à l’abri, et vous n’aurez aucun regret.